Accueil » Infos santé » Ostéopathie

Ostéopathie

  • noter cet article

jeudi 4 février 2016, par Dr Louis


Ostéopathie

Créée vers 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Stil, l’ostéopathie est une thérapie manuelle fondée sur la connaissance précise de l’anatomie et de la physiologue du corps humain. L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé.

Ces pertes de mobilité des différentes structure du corps humain (mobilité articulaire, viscères, muscles…) peuvent être responsable de l’apparition de douleurs dites fonctionnelles, c’est à dire qui ne sont pas causées par une maladie ou un traumatisme. L’ostéopathie prévient et soigne de nombreux troubles fonctionnels.

La notion de « globalité » est un des piliers de la pratique de l’ostéopathe. En effet, pour l’ostéopathe, toutes structures (articulation, viscère, fascia) sont liées entre elles. L’ostéopathie repose sur trois concepts originaux :

la main, outil d’analyse et de soin l’ostéopathe va s’adresser à l’individu dans sa globalité le principe d’équilibre tissulaire.

L’ostéopathie s’adresse aux enfants, aux adultes, aux femmes enceintes et aux personnes âgées. Cette classification est justifiée par la différence chez ces personnes, dans leur anatomie, dans leur physiologie, dans la qualité de leurs tissus et dans les contraintes auxquelles elles doivent s’adapter.

Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.

L’ostéopathie s’intéresse non seulement aux symptômes physiques mais aussi à l’hygiène de vie (activité physique, sommeil, habitudes alimentaires…)

Déroulement d’une consultation :

Lors d’une consultation, le thérapeute suit une démarche rigoureuse pour identifier et corriger les mécanismes dysfonctionnels à l’origine de la plainte du patient.

Il procède d’abord à un interrogatoire afin de préciser le ou les symptômes présentés mais aussi pour recueillir des renseignements sur les antécédents du patient.

Dans un second temps il effectue un examen visuel et palpatoire pour établir un diagnostic ostéopathique

Il met enfin en place un traitement adapté par des techniques manuelles douces et non traumatisantes les mieux adaptées et les plus confortables pour chaque patient en fonction de son âge.

Ces techniques s’adressent aux structures ostéo-articulaires, viscérales ou crâniennes.

Elles visent à rétablir une bonne mobilité aux structures qui sont bloquées.

Ce praticien, après un minimum de 5 ans d’étude, est en mesure de déterminer s’il n’existe pas de contre-indication à sa pratique et travaille en étroite collaboration avec les professionnels de santé.

Site d’Aurélia GOUTHEZ